5 juillet :    

Après un bon déjeuner, nous retournons voir Alain et Annie pour tenter de trouver le trouble.

La moto est déjà démontée à notre arrivée et j’attaque tout de suite le problème.  Après plusieurs minutes, je finis par trouver deux fils qui avaient fondu ensemble. 

  

Hourra! Le problème est résolu.

On isole les fils et on démarre la moto sans problème,  avant de tout remettre en place les composantes.

Il est près de midi et nous décidons d’aller voir les villages côtiers à l’ouest de Blanc-Sablon.

Nous démarrons tous nos motos et attendons après Annie.  Elle nous regarde et est dans l’impossibilité de faire redémarrer sa moto; MERDE, le trouble est encore là : fusible brûlé.

Qu’importe, nous faisons notre ballade quand même, on repart à trois motos.  Nous essaierons de trouver le trouble à notre retour.

Les 50 km de la route138 ouest sont magnifiques, nous faisons plusieurs arrêts pour prendre des photos.

 

 

 

   

 

À notre retour, Gilles et Annie vont faire l’épicerie pour le souper pendant qu'Alain et moi reprenons la recherche pour trouver le trouble.

C’est finalement après plusieurs minutes que nous trouvons le problème. Incroyable!! Deux troubles électriques en même temps, le premier que nous avions réglé plus tôt et maintenant celui-ci.

Un des supports métalliques de la couette de fil de la moto avait dégainé (par la vibration), un autre fil était complètement ground, ce qui faisait brûler le fusible principal.

C’est en bougeant cette couette de fil légèrement que le problème disparaissait et, lorsque nous avons remis en place les composantes de la moto, le problème est revenu tout de suite.

Alain saute tout de suite sur la moto (au diable le casque) et part faire un test : Elle fonctionne maintenant à merveille, comme une neuve,

(il me semble que c’est une 2008 !)

Nous pouvons maintenant manger avec appétit et penser à la suite de notre voyage.

 

 

 

 

Alain filait pas mal mieux que cet après-midi.  Il croyait devoir faire remorquer la moto à Corner Brook (Terre-Neuve) où est situé le concessionnaire le plus près (500 km).

Nous soupons, la joie est revenue sur les visages,

 même s’il fait 8 degrés !!!!

On se donne rendez-vous demain pour déjeuner.  Bonne nuit!

 

 

 

 

6 juillet :   

Nous sommes au restaurant à l’heure prévue, Annie et Alain ne sont pas encore là!

Je souhaite de tout mon cœur que la moto d'Annie ne soit pas encore en trouble ce matin, non, les voilà!!!

 

 

 

                                                                                                                                                                              Page 4