Nous entamons donc la route de terre qui est très difficile à rouler.  Il n’y a que de la gravelle « lousse », la moto se promène constamment.

Gilles avait plus de misère que moi, ses pneus (Metzeler enduro 3) ne travaillaient vraiment pas bien sur ce genre de terrain.  Les miens (Maxxis) se comportaient pas mal mieux, mais sans plus.

Une petite pause à Port Hope Simpson et on repart aussitôt.

 

 

 

(cliquer les petites photos pour agrandir)

 

.

 

 

C’est après quelques heures que nous atteignons finalement Cartwright,

 

 

il est 18h30 et le bateau part à 19h00, nous sommes sauvés !  Nous allons chercher notre billet d’embarquement ($ 88.85) et montons à bord du traversier qui est à moitié vide.

 

.

 

 

Tout de suite après le départ en direction de Goose Bay, nous avons droit à un magnifique spectacle de la nature.  Wow !  Vraiment beau !

 

.

 

 

Nous essayons de dormir tant bien que mal et finalement, après 12 heures, nous arrivons à Goose Bay au petit matin.

 

                                                                                                                                                                                                                                 Page 7